Collectif CUI / AESH toujours là !

vendredi 2 octobre 2015
par  Sud éducation 66

Anne-Julie Borne

Pour la cinquième année, le collectif des personnes en contrat précaire de l’Éducation nationale des P.O. reprend du service. Il est soutenu par les syndicats CGT, CNT, FSU et Sud éducation. Une réunion d’information s’est tenue le 15 septembre pour informer les personnels et décider des actions à poursuivre.

Plusieurs centaines d’AVS, d’EVS (qui accompagnent les élèves en situation de handicap, qui assistent les directeurs d’école ou travaillent dans les secrétariats du secondaire), ou d’assistants documentalistes sont employés dans le département, pour un an, deux ans en contrat CUI, 6 ans au plus comme AED (assistant d’éducation), puis jetés.

Pourtant, ces personnels exercent de vrais métiers dans lesquels ils s’investissent et dont l’Éducation nationale a besoin de façon durable. Quelques-uns, bien rares, ont été CDIsés pour des salaires qui évoquent davantage une pérennisation de la misère que la création d’un métier. Ce nouveau métier, AESH (accompagnant des élèves en situation de handicap) est prévu par le décret du 27 juin 2014 qui n’est pas appliqué et soulève bien des questions.

Le collectif a un double objectif :

  • l’information et la défense individuelle de personnels, qui, du fait de leur précarité, sont très souvent en situation d’isolement, de pression et d’ignorance de leurs droits
  • l’action collective visant à la création pour ces fonctions de véritables emplois statutaires et à l’intégration sans condition des personnels précaires déjà en poste

D’autres réunions se tiendront cette année. Pour rejoindre le collectif, contactez Sud éducation 66 afin d’être informé de la prochaine date quand elle sera fixée.