Compte-rendu de la réunion avec l’I.A.

vendredi 14 mai 2004
par  Sud éducation 66

Re-contacté il y a quelques jours (voir le délai en fin de compte-rendu), il n’a pas eu le temps de se pencher sur nos questions et le fera… quand il pourra…
Bien sûr, Monsieur Fons n’a pris ses fonction que depuis le début de l’année, mais les personnels remplaçants attendent une réponse sur ce dossier depuis plus de 10 ans…
Le 15 juin nous semble une date butoir avant d’adopter une stratégie différente pour obtenir des réponses aux légitimes questions posées.

Compte-rendu de l’entrevue avec M. FONS
(D.I.P.E.R., Inspection Académique des P.O.)

Mardi 17 février 2003

Indemnités, remplacements, formation

1) ISSR
Sur la base d’une circulaire rectorale afférente au second degré concernant l’ISSR (frais de déplacements pour les remplaçants), il a été demandé ,étant donné qu’il ne doit pas y avoir de différence de traitement entre fonctionnaires ,que soit prises en compte les distances d’établissement à établissement pour le premier degré, pour l’application des barèmes de tranches kilométriques de remboursement.

2) Toujours ISSR
Il a de même été demandé que l’agent soit tenu informé des renseignements administratifs transmis au service chargé du paiement, dans un souci de transparence qui n’existe pas actuellement.
Nous demandons, pour l’année prochaine, que le « carnet » comprenne quatre exemplaires :

  • le premier pour l’enseignant,
  • le deuxième pour la direction du personnel (DIPER),
  • le troisième pour le service payeur,
  • le quatrième, complété comme le troisième par la DIPER, sera renvoyé à l’enseignant avec sa fiche de paie qu’il reçoit déjà à son domicile.

3) Il a été demandé que soit clarifiée la position de l’administration concernant le mode de remboursement (paiement ou non paiement) des frais de transport des agents en formation continue dans le cadre des notions de communauté urbaine ou groupement de communes.

4) Nous avons souligné l’utilisation anormalement récurrente des Z.I.L. (1° degré) pour des remplacements de longue durée au détriment de leur mission première ; les non-remplacements des absences de courtes durées perturbent tant le fonctionnement qualitatif que l’image du service public.

5) Réunion d’information syndicale

Il a été demandé que soit autorisée (1° degré) une troisième ½ journée d’information syndicale annuelle ; il est à noter que le crédit d’heures (une par mois) imputables à ce domaine est de 10… On nous en autorise actuellement 6…

6) Transmission
La demande d’inscription à la liste de diffusion des informations administratives a été renouvelée : nous ne recevions toujours aucun courrier de l’IA… certainement un oubli.
Une copie du compte-rendu de la dernière commission départementale (seuil d’ouverture ou de fermeture de poste en primaire et maternelle) nous a été donnée.

7) Second degré
M. Fons se trouvait dans l’incapacité de nous donner des informations sur le chiffrage des postes aux concours, ainsi que sur d’éventuels déplacement de postes du LEP de Prades.

Des réponses nous ont été promises pour la première quinzaine d’avril (au plus tard !)…c’est vrai nous avons oublié de demander l’année…

Francis Maury & Michel Benkemoun