Le collectif AESH des Pyrénées-Orientales

mardi 30 septembre 2014
par  Sud éducation 66

Par Colette Hybert et Marc Anglaret

Le collectif des P.O. des personnes en contrat précaire dans l’Éducation nationale a pour but d’apporter aux AESH (Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap) toute l’aide qui leur est nécessaire, notamment des informations juridiques sur leur statut et leur droit à la formation. Il est soutenu par les syndicats CGT, CNT, CNT-SO, FSU et SUD éducation.

La CDIsation, pour celles et ceux qui ont la chance d’être concernés, les fait en réalité seulement passer de la précarité à la misère pérenne_ ! Car la rémunération des AESH reste bien entendu très modeste, et son évolution est soumise au bon vouloir et à l’arbitraire de l’employeur_ : «  La rémunération de l’AESH fait l’objet d’un réexamen triennal au regard des résultats des entretiens permettant d’apprécier sa valeur professionnelle et sa manière de servir  » (circulaire n° 2014-083).

Le Collectif revendique :

  •  la disparition de tous les contrats précaires
  •  la création pour leurs fonctions de véritables emplois statutaires de fonctionnaires comportant une formation adaptée.

Nous continuerons par le biais du Collectif, comme les années précédentes, à soutenir les personnes en contrat précaire en interpelant l’administration, notamment le DASEN, sur les questions touchant à la formation des personnels AESH et à la quotité effective de travail, ainsi que Madame Ségolène Neuville, députée des Pyrénées-Orientales et Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.

Joindre le Collectif : sudeducation.66@laposte.net