BASE ÉLÈVES, UN CHOIX DE SOCIÉTÉ ?

mardi 11 septembre 2007
par  Sud éducation 66

À en croire l’Inspecteur d’Académie d’Ille-et-Vilaine : OUI.

Lors d’une réunion publique consacrée au système Base Elèves 1er degré qui s’est déroulée à Vitré le 3 septembre 2007, l’Inspecteur d’Académie d’Ille-et-Vilaine, Jean-Charles Huchet a déclaré : « Je peux comprendre que ce dispositif ne corresponde pas au type de société que souhaitent certains à titre individuel, mais leur statut ne leur permet pas de désobéir. Ceci étant, nous préférons la discussion à la coercition et les plus réticents feront l’objet d’un accompagnement particulier. ». Ceux qui persistent et s’exposent au « non-respect de leurs obligations de fonctionnaires » seront soit considérés comme grévistes (et donc non payés), soit déchargés de leurs fonctions. (http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2242)

En effet, base élèves n’est qu’un élément de la société qui se met petit à petit en place : une société de fichage et de surveillance au nom de la sécurité et de l’efficacité.

Le développement de technologies nouvelles permet un fichage et un contrôle des individus de plus en plus important : caméras de surveillance, fichage informatique, biométrie, fichage génétique et bientôt le « top du top » : la puce RFID (pour toutes précisions, voir le site internet très intéressant et très « flippant » http://membres.lycos.fr/bombeinformative).

Nicolas Lambert