MENSONGES... « TOUJOURS ASSEOIR LA RÉFORME SUR LE MENSONGE D’ÉTAT » EST UN ADAGE QUI CARACTÉRISERA LE PASSAGE DE CE GOUVERNEMENT DANS L’HISTOIRE.

samedi 14 mars 2009
par  Sud éducation 66

Par Francis Maury

Comme sur l’Education nationale (Rased, statistiques PISA, coût du système éducatif « français », …), l’éternel discours de la rentabilité nécessiteuse de suppressions (de postes, de subventions, de moyens) se base sur de trop nombreux discours principalement « présidentiels » mensongers ; le discours devant les responsables de la Recherche et des Universités est un modèle du genre : le 22 janvier 2009, mépris, méconnaissance, mensonges à répétition (vérité tronquée diront les plus indulgents) ont été la goutte qui a fait déborder le vase pour la majorité des enseignants-chercheurs français.

Dans sa parution du 5 février 2009, la revue scientifique américaine Nature publie un éditorial consacré au conflit actuel entre les chercheurs et Nicolas Sarkozy, sous le titre : « No time for rhetoric ». Les chercheurs américains y déplorent le tableau fait de la recherche française par notre président, où les chercheurs français sont présentés comme des « fainéants » (en français dans le texte), et pointent les limites de la « méthode » (en français dans le texte) Sarkozy. Ils reconnaissent enfin que certaines peurs des enseignants-chercheurs français sont légitimes et insistent sur le fait que N. Sarkozy et V. Pécresse doivent consulter les acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur dans un processus de réformes.